facebook alerte-info.com
Le 12 décembre 2016 à 18h56

Primes en liquide: 30 mois avec sursis et 100.000 euros d'amende requis en appel contre Guéant

Primes en liquide: 30 mois avec sursis et 100.000 euros d'amende requis en appel contre Guéant

Crédits photo : Ouest France



20h28 - @le_parisien : Primes en liquide : 30 mois avec sursis et 100.000 euros d'amende requis en appel contre Guéant http://l.leparisien.fr/Nqxp-1kvj 

19h27 - @20minutes : Affaire des primes en liquide: 30 mois avec sursis et 100.000 euros d'amende requis contre Claude Guéant http://bit.ly/2gxBeZj  pic.twitter.com/0wxj0ryRy1

18h58 - L'Express : En première instance l'ancien secrétaire général de l'Élysée avait été condamné à deux ans de prison avec sursis, 75 000 euros d'amende et cinq ans d'interdiction de toute fonction publique. Il avait fait appel.

18h45 - Ouest France : En première instance, l'ancien directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy avait été condamné à deux ans prison avec sursis, 75.000 euros d'amende et cinq ans d'interdiction de toute fonction publique. L'affaire porte sur des primes en espèces que se versaient chaque mois des...

18h40 - Europe 1 : En première instance, l'ex bras-droit de Nicolas Sarkozy avait été condamné à deux ans de prison avec sursis et 75.000 euros d'amende.

18h36 - L'Express : Paris - Une peine de 30 mois de prison avec sursis, 100.000 euros d'amende et cinq ans d'interdiction des droits civils et civiques a été requise lundi à l'encontre de Claude Guéant, ex-bras droit de Nicolas Sarkozy, au procès en appel des primes en liquide du ministère de l'Intérieur.




Sources

Hashtags