facebook alerte-info.com
Le 18 octobre 2020 à 09h15

Haut-Karabakh : l'Arménie et l'Azerbaïdjan s'accusent mutuellement d'avoir violé le cessez-le-feu

Haut-Karabakh : l'Arménie et l'Azerbaïdjan s'accusent mutuellement d'avoir violé le cessez-le-feu

Crédits photo : France info



14h36 - France info : La reprise des combats il y a trois semaines a fait des centaines de morts. Après une première tentative ratée de cessez-le-feu sous l'égide de Moscou, le conflit a connu une nouvelle escalade samedi.

11h22 - L'Express : Les ministères arménien et azerbaïdjanais des Affaires étrangères avaient annoncé samedi soir un accord pour "une trêve humanitaire" entrant en vigueur ce dimanche.

10h05 - Le Point : L'Azerbaidjan et l'Armenie se sont accuses dimanche d'avoir viole une nouvelle "treve humanitaire" entree en vigueur a minuit heure locale dans le...

10h01 - euronews : Une semaine après un premier cessez-le-feu, conclu mais jamais respecté, entre Azerbaïdjan et Arménie au Haut-Karabakh, une nouvelle "trêve humanitaire" est entrée en vigueur samedi à minuit heure locale, mais Erevan et Bakou s'accusent de l'avoir aussitôt violée.

07h25 - France 24 : L'Azerbaïdjan a accusé dimanche l'armée arménienne de violer le nouveau cessez-le-feu dans le Nagorny Karabakh, quelques heures après son entrée en vigueur, Erevan ayant aussi blâmé Bakou pour ne l'avoir pas respecté.

02h38 - Le Point : Une semaine apres un premier cessez-le-feu, conclu mais jamais respecte, entre Azerbaidjan et Armenie au Nagorny Karabakh, une nouvelle "treve...

04h54 - L'Express : Stepanakert (Azerbaïdjan) - Une semaine après un premier cessez-le-feu, conclu mais jamais respecté, entre Azerbaïdjan et Arménie au Nagorny Karabakh, une nouvelle "trêve humanitaire" est entrée en vigueur samedi à minuit heure locale (20H00 GMT), mais Erevan a accusé Bakou de l'avoir aussitôt violée.

04h54 - L'Express : Stepanakert (Azerbaïdjan) - L'Azerbaïdjan et l'Arménie se sont accusés dimanche d'avoir violé une nouvelle "trêve humanitaire" entrée en vigueur à minuit heure locale dans le Nagorny Karabakh, une semaine après un premier cessez-le-feu conclu mais jamais respecté.




Sources

Hashtags