facebook alerte-info.com
Le 24 septembre 2016 à 08h35

VIDEO. Devant les députés, le PDG d'Alstom se dit "choqué" par les accusations de "chantage"

VIDEO. Devant les députés, le PDG d'Alstom se dit "choqué" par les accusations de "chantage"

Crédits photo : Le Parisien



22h19 - Le Point : L'État étudie, avec la direction du groupe, des solutions pour "rendre le site de Belfort pérenne", a expliqué mardi le patron du groupe.

19h51 - L'Express : Paris - Le constructeur ferroviaire Alstom ne voit "pas d'issue structurelle" pour son site de Belfort, en raison d'une pénurie de commandes publiques, a expliqué mardi Henri Poupart-Lafarge, le PDG du groupe, auditionné par la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale.

19h13 - @le_parisien : VIDEO. Le patron d'Alstom ne voit «pas d'issue structurelle» pour le site de Belfort http://l.leparisien.fr/gagC-S75A 

18h14 - Le Parisien : Le patron d'Alstom doute toujours de l'avenir de l'usine menacée de Belfort. Alors que plusieurs centaines de salariés mais aussi d'autres sites du constructeur ferroviaire ont manifesté ce mardi devant...

18h10 - Europe 1 : Henri Poupart-Lafarge, le PDG du groupe industriel, était auditionné mardi par la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale.

18h08 - Le Point : En signe de protestation, plusieurs centaines de salariés de l'usine Alstom de Belfort ont manifesté devant le siège de l'entreprise, à Saint-Ouen.

17h57 - La Croix : L’intersyndicale du groupe avait appelé les salariés français à manifester mardi 27 septembre. Ils réclament l’abandon du projet de fermeture de l’usine de Belfort et s’inquiètent de la pérennité des sites français du groupe, qui emploient 9 000 personnes.

17h57 - @bfmtv : Fermeture de Belfort: le PDG d'Alstom affiche son pessimisme https://goo.gl/2Scjd9  pic.twitter.com/A1H3TfCECy

17h27 - France info : Henri Poupart-Lafarge, PDG d'Alstom, a été auditionné mardi à l'Assemblée par la commission des Affaires économiques. Au même moment, les salariés ont manifesté à quelques kilomètres de là, devant le siège de l'entreprise, à Saint-Ouen.

15h20 - France info : Les syndicats ont appelé à la grève, mardi 27 septembre, pour protester contre le projet d'arrêt de la production de trains à Belfort.

14h55 - @bfmtv : Alstom: les salariés manifestent pour Belfort à Saint-Ouen http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/alstom-les-salaries-manifestent-pour-belfort-a-saint-ouen-871273.html pic.twitter.com/CCrF3elzp8

10h57 - @20minutes : Alstom: Les salariés mobilisés pour sauver le site de Belfort https://goo.gl/eeR0XH  pic.twitter.com/UEIYSMcJzz

10h46 - @le_figaro : Nîmes : des salariés en grève pour sauver leur directeur https://goo.gl/gZ0nUm  pic.twitter.com/PAoTnlc0vS

10h46 - Le Point : Entre "1 000 et 1 500 personnes" sont attendues au rassemblement parisien. Depuis 10 heures, certaines d'entre elles sont déjà sur place.

09h29 - Le Monde.fr : Les salariés du groupe sont appelés à la grève par l’intersyndicale. Une manifestation est prévue mardi devant le siège du fabricant de trains à Saint-Ouen.

09h29 - Le Monde.fr : L’intersyndicale a appelé les salariés du groupe à la grève mardi. Plusieurs centaines d’entre eux ont manifesté devant le siège du fabricant de trains à Saint-Ouen.

08h32 - @bfmtv : VIDEO - Les salariés d'Alstom en route pour Paris pour dire "non" à la fermeture de Belfort http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/les-salaries-d-alstom-en-route-pour-paris-pour-dire-non-a-la-fermeture-de-belfort-871159.html pic.twitter.com/l1VzDNk6iy

08h04 - Ouest France : Une marée humaine de salariés d'Alstom en vestes gris et rouge siglées « Alstom » - certains accompagnés de membres de leur famille et de leurs enfants -, s'est déversée sur le quai de la gare de Belfort dès 5 h 45, au son des cornes de brumes et de la musique, avant de prendre le train. Le TGV, ...

07h45 - @le_parisien : Alstom : les salariés de Belfort débarquent en TGV pour manifester à Saint-Ouen http://l.leparisien.fr/sLU4-SrYI 

07h28 - Le Monde.fr : Minute par minute, l’information politique racontée, décryptée, analysée par la rédaction du « Monde ».

07h07 - Le Parisien : Un TGV rien qu'à eux, en partie construit dans leurs ateliers, pour dire leur fierté et leur colère. Les « Alsthommes » ont quitté Belfort ce mardi à 6 heures, direction Paris puis le siège du groupe,...

06h52 - @le_figaro : Les salariés d'Alstom en grève pour le maintien de leur usine de Belfort https://goo.gl/BgeSj6  pic.twitter.com/cD4vTpF3fP

06h50 - L'Express : Paris - "Notre usine, elle vivra. On se battra jusqu'au bout": pour soutenir leurs collègues de Belfort, les salariés d'Alstom sont appelés mardi à faire grève et à manifester au siège du groupe, alors que le gouvernement poursuit les discussions pour tenter de sauver l'usine.

06h50 - Le Parisien : "Notre usine, elle vivra. On se battra jusqu'au bout": pour soutenir leurs collègues de Belfort, les salariés d'Alstom sont appelés mardi à faire grève et à manifester au siège du groupe, alors...

06h50 - Le Parisien : Quelque 300 salariés d'Alstom Belfort ont embarqué mardi matin à bord d'un TGV spécialement affrété pour les transporter à la manifestation prévue devant le siège du constructeur ferroviaire à Saint-Ouen...

06h50 - L'Express : Belfort - Quelque 300 salariés d'Alstom Belfort ont embarqué mardi matin à bord d'un TGV spécialement affrété pour les transporter à la manifestation prévue devant le siège du constructeur ferroviaire à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), a constaté une journaliste de l'AFP.

06h50 - L'Express : Paris - "On est là, vivants, on va se battre": plusieurs centaines de salariés d'Alstom en grève, dont 300 de l'usine de Belfort, ont manifesté bruyamment mardi au siège du groupe, alors que le gouvernement poursuit les discussions pour tenter de sauver l'usine.

05h42 - Europe 1 : Mardi, à 11h, les salariés d'Alstom sont invités à participer à un rassemblement devant le siège d'Alstom à Saint-Ouen en Île-de-France.

00h30 - @libe : Fermeture de Belfort : en attente de commandes de l’Etat, Alstom temporise http://bit.ly/2dlsofO  pic.twitter.com/xrzHPdHI8O

23h01 - @le_figaro : Le PDG d'Alstom suspend le projet de fermeture du site de Belfort https://goo.gl/UsGxM7  pic.twitter.com/MqAHGQppbr

18h29 - Libération : Lors d’un comité central d’entreprise, ce lundi, le PDG du groupe industriel a indiqué aux salariés que l'arrêt de la production de trains n'était pas entériné.

18h23 - Ouest France : La guerre de 1870 vient d’éclater et l’Alsace-Lorraine est annexée par l’Empire allemand. Installée à Mulhouse depuis 1839, la Société alsacienne de constructions mécaniques, SACM, veut pouvoir continuer de livrer ses commandes à ses clients français sans s’acquitter de droits de douanes...

17h54 - L'Express : Le PDG d'Alstom a affirmé ce lundi soir que la firme suspendait son plan de délocalisation du site de Belfort, en attendant que le gouvernement propose un plan de maintien de ces emplois.

12h11 - L'Express : Paris - Le PDG d'Alstom a fait face lundi aux salariés du groupe industriel, mais sans "rien" leur dire, selon les syndicats, qui, dans l'attente du plan du gouvernement pour sauver l'usine de Belfort, ont appelé à la grève mardi.

11h21 - @lemondefr : A la Une du cahier Eco&Entreprises: une semaine décisive pour le site Alstom de Belfort et la voiture électrique, star du Mondial de l'auto pic.twitter.com/6VgASaq3az

11h08 - @le_figaro : Grève, manif, CCE... : semaine clé pour Alstom à Belfort http://ebx.sh/2cOHZ2I  pic.twitter.com/WOafb9tcfY

09h26 - @lemondefr : Alstom : une semaine décisive pour l’avenir du site de Belfort http://ebx.sh/2d2vR19  via @LaMatinale_M

08h44 - La Croix : Les salariés d’Alstom Belfort, où 400 emplois sont menacés, espèrent en savoir plus sur leur sort cette semaine.

08h38 - Le Point : Selon "Le Figaro", le PDG a décidé de geler le projet de fermeture du site de Belfort tant que le gouvernement n'aura pas annoncé son plan.

06h50 - @lemondefr : Alstom : une semaine décisive pour l’avenir du site de Belfort http://ebx.sh/2dcKEXF 

06h20 - Le Monde.fr : Un comité central d’entreprise extraordinaire se tient lundi. Les employés attendent des solutions pérennes de la direction et des pouvoirs publics.

18h41 - @lemondefr : Opération « ville morte » à Belfort : « Il faut sauver le soldat Alstom » http://ebx.sh/2cLnzYD 

18h25 - Le Monde.fr : Entre 4 000 et 5 000 personnes ont battu le pavé, samedi après-midi, pour témoigner leur « soutien aux Alsthommes », entre colère et inquiétude, espoir et amertume.

17h09 - La Croix : En solidarité avec les salariés du site historique d’Alstom, des milliers d’habitants de Belfort ont défilé samedi 24 septembre dans une ville où avaient cessé la plupart des activités.

17h06 - @le_parisien : EN IMAGES. Alstom : la foule pour la journée ville morte à Belfort http://l.leparisien.fr/NiLp-yAhL 

16h54 - Europe 1 : Entre 3.500 et 5.000 personnes ont défilé pour tenter de sauver le site historique d'Alstom, menacé de fermeture. 

16h41 - France info : Il s'agit de la deuxième journée de mobilisation importante après une première manifestation le 15 septembre, qui avait rassemblé quelque 2 000 personnes.

15h32 - L'Express : Alors que le site historique d'Alstom de Belfort est menacé de fermeture d'ici 2018, les salariés de l'usine battent de nouveau le pavé, accompagnés de commerçants, d'élus locaux et d'habitants de la ville.

12h40 - iTélé : La bataille continue à Belfort pour sauver l'usine Alstom. Afin de montrer leur solidarité avec les 480 salariés du site, menacé de fermeture, les commerces sont invités à fermer ce samedi 24 septembre, de 14h à 15h. Au même moment doit se dérouler une manifestation dans les rues belfortines, organisée par les élus et les syndicats, avec les salariés d'Alstom en tête de cortège. Les élus locaux, quel que soit leur parti, invoquent "l'union sacré".

10h10 - Le Monde.fr : Une manifestation est prévue dans la ville, où Alstom compte fermer son activité de construction de trains d’ici à 2018.

09h32 - France info : Une journée "ville morte" est organisée à Belfort samedi 24 septembre pour protester contre la fermeture du site d'Alstom. Une seconde journée de mobilisation à l'initiative du maire de la ville, Damien Meslot.

08h26 - Le Parisien : La mobilisation se poursuit à Belfort pour sauver le site historique d'Alstom et quelques 400 emplois menacés, avec une journée « ville morte » organisée ce samedi. Un grand rassemblement est prévu à 14 heures...

08h24 - Europe 1 : Les commerçants de la ville sont invités à tirer leurs rideaux, et les habitants à défiler pour soutenir les salariés menacés par la fermeture du site de construction de train. 

08h11 - France info : Salariés et habitants sont appelés à manifester, samedi, et les commerçants à baisser leur rideau.

08h05 - L'Express : Belfort - "La colère monte à Belfort" où la mobilisation continue pour sauver le site historique d'Alstom: salariés et habitants sont appelés à manifester samedi, et les commerçants à baisser leur rideau en soutien aux Alsthommes lors d'une journée "ville-morte".

08h05 - L'Express : Belfort - Plusieurs milliers de personnes défilaient samedi après-midi dans les rues de Belfort pour tenter de sauver le site historique d'Alstom, à l'occasion d'une journée "ville morte" où la majorité des commerçants ont fermé boutique en signe de solidarité avec les salariés du fabricant de TGV.

08h05 - L'Express : Belfort - "Si l'Alstom ferme, on est tous foutus": des milliers de personnes ont défilé samedi à Belfort pour tenter de sauver le site historique du fabricant de TGV et ses 400 emplois menacés, à l'occasion d'une journée "ville morte" où la quasi-totalité des commerçants ont fermé boutique en signe de solidarité.




Sources

Hashtags