facebook alerte-info.com
Le 05 septembre 2020 à 10h45

Ne pas respecter le choix de fin de vie d'Alain : la honte !

Ne pas respecter le choix de fin de vie d'Alain : la honte !

Crédits photo : La Croix



17h52 - La Croix : Atteint d’une maladie incurable, Alain Cocq a annoncé avoir cessé de s’alimenter et de s’hydrater vendredi 4 septembre au soir. Un geste politique, dont Facebook a empêché la diffusion en direct.

18h15 - France 24 : Militant de la fin de vie digne atteint d’une maladie incurable, le français Alain Cocq avait décidé de se laisser mourir en direct sur Facebook. Samedi, le réseau social a bloqué la diffusion de sa lente agonie, qu’il assimile à "la représentation d’une tentative de suicide".

15h46 - France info : Dans la nuit de vendredi à samedi, cet habitant de Dijon avait annoncé dans une vidéo avoir cessé son traitement et toute alimentation et hydratation, se laissant ainsi mourir en direct afin de dénoncer les dispositions actuelles sur la fin de vie. 

15h05 - Libération : Vivre sous contrainte d'une loi qui ne respecte pas le souhait profond des personnes, est-ce cela la justice ?

14h20 - Europe 1 : Sur Europe 1, Emmanuel Hirsch affirme voir dans la décision d'Alain Cocq de cesser son traitement "un acte politique bouleversant et fort". Selon le président du Conseil pour l'éthique de la recherche et de l'intégrité scientifique, "on doit réviser la loi de 2016" sur la fin de vie. 

14h01 - Europe 1 : Alain Cocq, atteint d'une maladie incurable, a décidé de se laisser mourir en direct sur Facebook. Mais le réseau social a bloqué la diffusion de la vidéo, "car nos règles ne permettent pas la représentation de tentatives de suicide". 

12h56 - L'Express : Atteint d'une maladie dégénérative, Alain Cocq a cessé de s'alimenter depuis vendredi minuit, après le refus d'Emmanuel Macron de lui accorder un suicide assisté.

10h36 - Europe 1 : Invitée samedi d'Europe 1, la médecin Véronique Fournier a réagi au débat autour de la situation d'Alain Cocq, ce patient atteint d'une maladie incurable et qui a cessé son traitement après s'être vu refusé la possibilité d'un suicide assisté. Pour elle, la loi Claeys-Léonetti de 2016 sur la fin de vie n'est pas assez claire. 

08h42 - Europe 1 : Atteint d'une maladie incurable, Alain Cocq a annoncé dans la nuit de vendredi à samedi avoir cessé son traitement, ainsi que toute alimentation et hydratation. Ce militant de la fin de vie "digne" compte se laisser mourir en direct, pour dénoncer la loi actuelle sur la fin de vie. 

15h49 - La Croix : Alain Cocq, atteint d’une maladie orpheline incurable, a décidé de filmer et de diffuser en direct son agonie sur le réseau social Facebook. Par son geste, il souhaite attirer l’attention sur l’aide à mourir, qu’on lui refuse en France. Que disent les règles de modération de Facebook sur ce sujet ?




Sources

Hashtags