facebook alerte-info.com
Le 11 juillet 2019 à 17h10

Andersen, Koscielny, Fekir, Lopes : Aulas et Juninho font le point sur le mercato de l'OL

Andersen, Koscielny, Fekir, Lopes : Aulas et Juninho font le point sur le mercato de l'OL

Crédits photo : Sports.fr



16h46 - Eurosport : "TRANSFERTS - Joachim Andersen à l\u0027OL, ce n\u0027est plus qu\u0027une question d\u0027heures. Le défenseur central de 23 ans est arrivé ce jeudi à Lyon afin de passer sa visite médicale préalable à la signature de son contrat affirme L\u0027Equipe. Le transfert du joueur de la Sampdoria vers l\u0027Olympique lyonnais s\u0027élève à 24 millions d\u0027euros (+ 6 millions d\u0027euros en bonus)."

16h38 - @sports_fr : Mercato OL: Aulas et Juninho font le point http://dlvr.it/R8DDlD  pic.twitter.com/eS1tR1XUEo

16h34 - Sports.fr : En marge de la présentation de Youssouf Koné jeudi, Jean-Michel Aulas et Juninho ont fait le point sur le mercato lyonnais, et comme l'a dit le Brésilien, "ça va bouger encore un peu". Le directeur sportif lyonnais a évoqué le cas de Nabil Fekir, qui est le seul joueur à bénéficier d'un bon de sortie. "Pour l'instant le seul départ envisageable c'est Nabil Fekir, même si j'aimerais le garder, avant d'évoquer le cas Lucas Tousart. Je me suis mal exprimé le premier jour. Lucas Tousart a un profil très intéressant, il est très respecté dans le groupe avec un vrai talent, on compte sur lui." Autre dossier, celui de la défense centrale. Jean-Michel Aulas a confirmé que Joachim Andersen était arrivé ce matin, et qu'il allait passer la visite médicale dans l'après-midi, avant de s'engager en faveur de l'OL. Juninho a quant à lui évoqué le nom d'un autre central, Laurent Koscielny. "C'est un joueur que j'apprécie beaucoup, il va très vite. Pour l'instant on en a pas encore parlé, mais comme je l'ai dit, le marché est encore ouvert et il faut rester attentif", a-t-il dit en souriant.  Dernier sujet brûlant, la prolongation d'Anthony Lopes. "Nous sommes toujours très, très proches d’un accord avec Anthony Lopes. Nous sommes même d’accord avec lui. Maintenant, on doit se mettre d’accord avec ses agents", a expliqué le président lyonnais, tout sourire. 




Sources

Hashtags