facebook alerte-info.com
Le 26 juillet 2019 à 12h30

Le Défenseur des droits recommande une "reflexion approfondie" sur les grenades de désencerclement

Le Défenseur des droits recommande une "reflexion approfondie" sur les grenades de désencerclement

Crédits photo : Le Monde.fr



18h53 - Europe 1 : Ces grenades produisent une détonation de plus de 150 décibels et projettent de manière aléatoire 18 galets de caoutchouc à une vitesse de 125m/seconde, dans un rayon de 30 mètres. 

15h57 - Le Monde.fr : Cette grenade fait partie des armes de maintien de l’ordre très critiquées par les manifestants. Le Défenseur s’était saisi du cas d’un homme gravement blessé en 2016.

15h56 - Ouest France : Le ministère de l’Intérieur devrait réfléchir à « la pertinence » des grenades à main de désencerclement (GMD) comme outil de maintien de l’ordre, estime vendredi le Défenseur des droits, saisi du cas d’un homme gravement blessé en 2016.Cette grenade qui produit une détonation de plus de 150...

14h18 - Le Point : Le ministere de l'Interieur devrait reflechir a "la pertinence" des grenades a main de desencerclement (GMD) comme outil de maintien de l'ordre,...

14h16 - L'Express : Paris - Le ministère de l'Intérieur devrait réfléchir à "la pertinence" des grenades à main de désencerclement (GMD) comme outil de maintien de l'ordre, estime vendredi le Défenseur des droits, saisi du cas d'un homme gravement blessé en 2016.

21h22 - Libération : Dans une décision que «Libération» a pu consulter, Jacques Toubon considère que le jet de grenade qui a gravement blessé un manifestant en 2016 n'était pas justifié. Il recommande «l’engagement de poursuites disciplinaires» et exhorte le ministère à engager une «réflexion approfondie» sur cette arme.




Sources

Hashtags